Avec le confinement actuel, nous redécouvrons les fruits et légumes français. Manger local, c’est bien, mais manger local ET de saison, c’est encore mieux.

Depuis que nous avons un jardin, suivre le cycle de la nature est devenu encore plus évident. Et les tomates, ça pousse en pleine terre uniquement de juin à septembre (un peu plus tôt et un peu plus tard sous abri).

Le reste de l’année, les salades et plats de crudités sont variés et bons même sans tomates. En voici quelques exemples :

  • salade fenouil cru, coriandre, tuiles de parmesan avec un filet d’huile d’olive;
  • chou rave rapé, sans matière grasse, juste un peu de sel;
  • radis au « croque au sel »;
  • carottes râpées avec un peu d’huile d’olive et un trait de jus de citron;
  • salade mâche, betterave, noix;
  • salade d’endives crues avec des noix ou une pointe de moutarde;
  • céleri remoulade;
  • artichauts crus coupés en très fines lamelles, avec un peu d’huile d’olive et de sel
  • mescluns divers, y inclus le mizuna que l’on trouve de plus en plus souvent, petites pousses d’épinards….

La liste est infinie.

Pour profiter de la tomate en-dehors de la période estivale, quelques suggestions :

  • la tomate séchée : elle agrémente de nombreux plats dont les salades; par exemple dans la salade épinards (rapidement revenus à la poêle), pois chiches, pommes de terre, tomates séchées coupées en petits morceaux. A Naples, la tomate dite du « piennolo » est une tomate en grappes séchées un peu confites par le soleil……délicieuse sur les pizza!
  • la tomate congelée (!). En été, couper en rondelles quelques tomates et les mettre dans des sachets congélation. Elles pourront être utilisées pour les plats de viande en sauce ou pour les poissons cuits au four par exemple. Bien sûr elles ne peuvent être mangées crues car la congélation leur fait rendre leur eau.
  • la tomate verte en confiture. A partir du moment où les tomates ne mûrissent plus, prélever les tomates vertes des plantes et en faire de la confiture (pour accompagner des plats salés ou des fromages)
  • et puis surtout, la conserve de tomate! Chacun sa préférence, coulis, tomates en sauce, concentré..(attention, les conserves de tomates ne sont pas toujours locales non plus, les tomates « made in China » inondent le marché notamment dans le ketchup, bien vérifier la provenance). Pour nous, la reine des conserves c’est la tomate entière pelée. En Italie, la meilleure tomate pelée au jus est la San Marzano. A privilégier quand vous la trouvez au supermarché, sous la marque Mutti par exemple. Nous avons désormais nos propres tomates pelées en conserve, le seul secret c’est de ne les consommer qu’au bout de deux ou trois mois pour qu’elles se confisent bien. Quand nous préparons une sauce tomate, nous mettons les tomates pelées entières dans la casserole, sans leur jus, et nous les écrasons grossièrement à la fourchette ou au presse pomme de terre. Les tomates pelées donnent à la sauce une belle consistance et gustativement elles sont moins sucrées que les coulis.

Allez, nous ne devons plus attendre longtemps ces merveilleuses tomates fraîches !!

Catégories : Gastronomie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *