En attendant d’avoir nos propres fleurs de courgettes, ce qui ne saurait tarder, nous venons d’ouvrir la saison des recettes à base de fleurs de courgette avec un merveilleux bouquet de 12 fleurs à 1,5 euros , super fraîches du village.

Un petit peu de botanique pour commencer. Les fleurs que l’on consomme sont les fleurs mâles, qui poussent au bout d’une tige, les fleurs femelles sont celles qui se trouvent au bout des courgettes (qu’on trouve parfois au magasin). Au jardin, il faut donc faire attention de cueillir les mâles, tout en s’assurant d’en laisser quelques uns pour la pollinisation des femelles. Les fleurs de courgette se cueillent le matin tôt, sous peine de les voir se refermer.

La préparation des fleurs est simple, il faut éviter de les laver, et retirer le pistil à l’intérieur. On coupe en général aussi la tige qui peut être épineuse.

La recette simplissime mais qui met bien en avant le goût très subtil des fleurs de courgette, est la friture dans la pâte à frire. 2 oeufs, 150 grammes de farine, 200 ml de lait ou d’eau et un peu de sel, et le tour est joué pour la pâte à frire. On peut privilégier une pâte de type tempura pour les japonisants. Une excellente recette du sud de l’Italie propose de mettre dans la fleur, avant de la passer dans la pâte à frire, un petit morceau de mozzarella et un peu d’anchois. Ou encore un peu de mortadelle, etc.

Rien cependant n’interdit de goûter aux fleurs dans d’autres préparations. Dans un risotto au safran, par exemple. Ou bien un risotto avec un peu de chair à saucisse ou un peu de speck. Dans ce cas on coupe les fleurs en morceaux et on fait attention de les ajouter en fin de cuisson pour éviter qu’elles ne se délitent trop. Une belle fleur en décoration de l’assiette au moment de servir est un plus.

Dans les spaghetti, on peut essayer une belle sauce en mélangeant les fleurs de courgette avec des gambas. Sinon, en ton sur ton, avec une sauce aux courgettes cuites à la poêle, auxquelles on aura ajouté les fleurs vers la fin.

En accompagnement de légumes, il est possible de les ajouter, à peine cuites, dans un plat d’asperges vertes.

Pour les amateurs de farcis, on suggère de les farcir de ricotta, de menthe, d’ajouter un peu de sel et de les mettre au four avec un trait d’huile d’olive et un peu de chapelure par-dessus.

Pour finir, comment ne pas parler du restaurant Hostellerie Jérôme à LaTurbie? Dans ce magnifique établissement d’une grande finesse, Bruno Cirino met à l’honneur la Méditerranée et n’oublie pas les fleurs de courgettes. soit en dégustation, soit en décoration. Ses assiettes avec de belles fleurs de courgettes étalées sur le fond sont très graphiques.

Catégories : Gastronomie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *